Combien peut-on emprunter en fonction de son salaire ?

Pour la réalisation de leur projet, la plupart des ménages en France décide d’avoir recours à un crédit bancaire. C’est à la fois une solution rapide et efficace, sans avoir pour autant à attendre à faire des années d’épargne. Cependant, ce n’est pas parce qu’on veut emprunter telle ou telle somme qu’on aura la possibilité de demander autant à la banque. Il y a quelques conditions à respecter comme le montant de son salaire par exemple.

Emprunt bancaire : l’importance de se baser sur son salaire

Les banques vous proposent certes un capital de 75 000 euros dans le cadre d’un crédit à la consommation affecté ou personnel. Mais si vous n’avez pas besoin d’autant de capital, ne vous endettez pas pour rien. D’autant plus que l’importance du montant que vous demanderez impactera non seulement sur la réussite de votre demande et le coût de votre emprunt. Il est plus opportun de déduire la somme idéale à emprunter en vous basant sur votre salaire.

Depuis 2005, la mise en application de la nouvelle loi sur la consommation, les banques ne peuvent éluder certaines vérifications sur les profils des emprunteurs avant de leur accorder un prêt. Parmi ces dernières, on compte justement la « possibilité d’endettement ». C’est un calcul qui se base sur vos revenus et vos charges en cours. Une fois déduites vos dépenses mensuelles obligatoires, factures et autres, il devra vous rester 30 % de possibilité d’endettement minimum. C’est ce qui vous permettra de bien vivre et d’assumer les mensualités. Le cas échéant, les banques peuvent vous refuser le prêt. Pour information, ce taux augmente au fur et à mesure que vous cumulez de crédit. Il sera entre autres de 33 % pour un second emprunt et plus encore pour un troisième. Il est possible de faire faire cette estimation via un courtier crédit ou une calculette en ligne de nos jours afin d’optimiser vos chances de réussite et accélérer les démarches auprès des banques.

Comment faire pour définir son emprunt en fonction de son salaire ?

Pour se faciliter la tâche, les emprunteurs peuvent se servir des simulateurs en ligne pour estimer le capital idéal à emprunter selon leur salaire. Ce sont des plateformes dédiées gratuites, disponibles 7J/7 et 24 h/24 et qui sont relativement facile à utiliser. Il vous suffit de remplir un formulaire en ligne avec vos données financières et de cliquer sur « simuler ». Vos données sont sécurisées et les résultats seront rapides. Il faudra prendre en compte tous vos revenus, vos charges, la disponibilité ou non d’un apport personnel et le type de crédit dont vous avez besoin. Il ne suffit donc pas de vous baser uniquement sur le montant nécessaire pour le financement de votre projet, quoiqu’un devis pourrait vous aider dans les estimations.

Sachez que si vous ne touchez que les allocations sociales ou les indemnités chomage, les banques et les organismes de prêts pourront limiter votre emprunt à 3 000 euros. Pour en obtenir davantage, vous devriez avoir une caution solidaire qui s’engage avec vous sur le contrat en plus de l’assurance emprunteur. Ce dernier devra être solvable et de confiance.

Si vous avez par contre un revenu stable, vous pouvez non seulement vous permettre d’emprunter une grosse somme à la banque, mais aussi de négocier un meilleur taux pour votre contrat. Vous ferez partie en effet des préférés des établissements bancaires qui peuvent demander jusqu’au plafond de 75 000 euros. Attention toutefois, le capital peut impacter à la fois sur vos mensualités et sur le taux applicable pour votre contrat ainsi que sur la durée de votre engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *