A la sortie de la séance de travail avec les spécialistes du bois
L'objectif de la séance était de repréciser aux acteurs la philosophie qui soutend la création du DUT filière bois
Audience accordée par Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à la délégation de l’Université Technique de Munich en visite à l’Université d’Abomey-Calavi du lundi 06 au vendredi 10 mars 2017
Séance de travail entre la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et messieurs le Directeur régional de l'AUF, le Recteur de l'AUF et le Directeur du Campus numérique de l'UAC en marge de la 6ème réunion du CCG du CAMES
Le Système LMD au Bénin
la Ministre Marie Odile ATTANASSO a mis en place un Comité intellectuel pour la préparation de l'atelier national d'évaluation de la mise en œuvre du LMD au Bénin
Dissémination du Programme d'Actions du Gouvernement et validation des outils de gestion 2017 du MESRS
Le Système LMD au Bénin
Dans une dynamique de gestion participative, la Ministre a réuni autour d'elle dans l'après-midi du mercredi 07 septembre 2016, des acteurs clé pour une séance de simulation du séminaire-atelier national sur la mise en œuvre du système LMD au Bénin
Réunion du comité de prévention et de gestion des crises dans les Universités Nationales du Bénin
Réunion de la Ministre avec l'EPES
Séance de travail ce mardi 12 juillet 2016 à la salle de réunion du MESRS avec les promoteurs des Etablissements Privés d’Enseignements Supérieurs (EPES).
Mme Marie-Odile ATTANASSO, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en séance de travail avec équipe rectorale de UAC
A la salle de conférence de la mairie d’Abomey-Calavi ce jeudi 30 juin 2016, le Maire et le conseil communal d’Abomey-Calavi reçoivent la Ministre de l’Enseignement Supérieur et la responsable du Projet de la Zone Franche du Savoir et de l’Innovation pour une séance de travail.
Séance de travail entre Madame la Ministre de l'Enseignement supérieur et de Recherche Scientifique et les partenaires sociaux
Cérémonie d’inauguration du siège du parc incubateur UAC Startup Valley.
L'intersyndical à la sortie d'une séance de travail avec la Ministre et son Cabinet
Cérémonie d’inauguration du siège du parc incubateur UAC Startup Valley.
Lancement des épreuves pratiques du BTS par la Ministre Marie-Odile ATTANASSO
Démarrage de la correction des copies du BTS
La Ministre Marie-Odile ATTANASSO est allée doper le moral des correcteurs des copies du BTS au CEG ZOGBO à Cotonou
Lancement des épreuves pratiques du BTS dans la filière Secrétariat au Lycée Coulibaly de Cotonou par la Ministre Marie-Odile ATTANASSO
La MESRS reçoit le 07 juin 2016 en audience l’intersyndicale des Universités Nationales du Bénin.
1er juillet 2016, Séance de travail avec les députés de l’Atacora Donga. Au menu des échanges, l’Université de Natitingou.
Lundi 30 mai le DC, le DAC, le DAF et la DPP nouvellement nommés participent à leur premier CODIR au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de La Recherche Scientifique.
Le 23 juin 2016, la Ministre Marie-Odile ATTANASSO reçoit en audience le Conseil des Anciens, Notables et Cadres de Porto-Novo.
la Ministre Marie-Odile ATTANASSO reçoit en audience le Conseil des Anciens, Notables et Cadres de Porto-Novo.
La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique reçoit en audience Monsieur Martin ASSOGBA, Président de l’ONG ALCRER
La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique reçoit en audience la Fédération Nationale des Etudiants de l’Université de Parakou
Le 3 juin 2016, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique reçoit en audience l’Ambassadrice de France près le Bénin

Atelier de dissémination du PAG et validation des outils de gestion 2017 du MESRS

 

Présenté il y a quelques semaines à la Présidence de la République, le Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021 a prévu une part importante au sous-secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ce mercredi 12 janvier 2017, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a présenté, en personne, les grandes réformes et les projets phares de son département ministériel.

Redorer l’image de l’Enseignement supérieur au Bénin pour l'émergence de cadres qualifiés, compétents pouvant relever les défis de développement qui s'imposent à notre pays. C’est la vision du Gouvernement du Président Patrice Talon qui a réservé une part très importante au sous-secetur de l'Enseignement supérieur et à la Recherche scientifique dans le PAG 2016-2021. Ce mercredi 12 janvier, une de séance de dissémination dudit programme doublée de la validation des outils de gestion 2017 du MESRS a eu lieu dans les locaux de l'ENEAM. C'est en présence des Partenaires Techniques et FInanciers, des Recteurs des universités nationales, des représentants de la société civile et des cadres de son ministère que Marie-Odile ATTANASSO a présenté les grandes réformes et les projets prioritaires que le Gouvernement entend implémenter dans le secteur les quatre années à venir.

Point par point, la Ministre a présenté les objectifs qui sous-tendent chaque réforme. D’une manière générale, il faut retenir que le Gouvernement souhaite désormais que la formation et la recherche scientifique au Bénin permettent de sortir des ressources humaines de qualité capables d'apporter des solutions aux problèmes de développement. Ainsi, l'un projet phare du Gouvernement dans ce sous-secteur est la création de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (CIIS). Tout comme la Silicon Valley en Californie, la CIIs sera un pôle d attraction d’industries de pointe, des start-up, qui fonctionneront à base de nouvelles technologies. Ce sera également un laboratoire d’innovations d’où partiront de jeunes entreprises florissantes qui proposeront les fruits des recherches scientifiques et technologiques. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a tenu à rappeler qu’il s’agit d’un projet qui tient à cœur au chef de l’Etat, qui d’ailleurs préside lui-même le projet. Selon la ministre, cette Cité internationale de l’innovation et du savoir sera installée dans la zone d’Abomey-Calavi. A côté de cette cité, le Gouvernement prévoit également la création d’une Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (ABRI). Il s’agit de l’Agence qui devra définir la politique gouvernementale en matière de recherche et de l’innovation.

Au cours de sa présentation, la Ministre Marie Odile ATTANASSO a fait savoir que le Gouvernement tient beaucoup à la qualité de l’enseignement dispensé dans les universités publiques que privées. Pour elle, c’est la condition sine qua non si le Bénin veut avoir des ressources humaines de qualité et compétentes. Ainsi, il sera créé, l’Agence pour la Qualité et l'Évaluation. Cette Agence veillera à la qualité de l’enseignement qui est dispensé dans les universités tant publiques que privées. Selon la Ministre, les enseignants au niveau des universités seront désormais formés et ensuite évalués. Les curricula de formation feront également objet d’évaluation pour une meilleure adéquation formation-emploi. Pour arriver à redorer l’image de l’enseignement supérieur, le gouvernement entend injecter beaucoup de ressources financières dans les universités. De nouveaux amphithéâtres, des laboratoires, beaucoup d’infrastructures repondant aux standars internationaux seront construites dans les jours à venir pour mettre enseignants et apprenants dans de meilleures conditions de travail. Et c’est pour un investissement massif dans les universités que le Gouvernement a, dès son arrivée, opéré des réformes au niveau de la carte universitaire du Bénin. De sept, le nombre d’universités publiques est passé à quatre : deux universités thématiques et deux universités pluridisciplinaires. L’Université nationale d’agriculture (UNA) qui est consacrée à l'agriculture. Elle regroupe les centres universitaires de Kétou, de Sakété et d’Adjohoun quand bien même son rectorat se trouve desormais à Porto-Novo. La seconde université thématique est l’Université nationale des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (UNSTIM). Pour la ministre Marie Odile ATTANASSO, aucun pays au monde ne s’est développé sans une réelle et véritable politique et en matière d’ingénierie. Pour mener à bien toutes ces réformes, il est prévu la création d’un Conseil national pour l’éducation. Il s’agit de l’autorité de régulation qui va coordonner les actions menées dans les trois sous-secteurs de l’éducation. Ce Conseil National de l’Education sera désormais composé des membres élus par les divers acteurs du secteur de l’éducation. Déjà le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a mis en place un mécanisme de suivi-évaluation. En dehors de la cellule de suivi-évaluation du Pag de la Présidence de la république, un mécanisme de suivi évaluation étant déjà opérationnel au ministère de l’enseignement supérieur. Un compte rendu mensuel est donné à la ministre de l’enseignement supérieur et il sera organisée trimestriellement une séance de reddition de comptes publiques pour faire le point de la mise en œuvre de ces réformes.

Une nouvelle ère s’annonce ainsi dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le leitmotiv est un enseignement de qualité avec des enseignants et des infrastructures de qualité pour un réel développement du Bénin.